Développement durable

En tant qu’entreprise familiale depuis quatre générations, nous sommes devenus leader de marché grâce à notre approche résolument tournée vers l’avenir. Notre objectif est de rendre notre secteur et ses parties prenantes plus durables et plus efficaces. En portant un regard nouveau sur l’énergie et l’eau ; en étant plus économes avec nos matières premières et en continuant à innover là où cela est possible, afin de pouvoir réaliser un produit sain en partenariat avec nos producteurs. Toujours au service de la qualité de nos oignons, bien sûr. Ainsi, nous aidons notre secteur à contribuer à un avenir durable.

PLANETPROOF : POUR LA NATURE, L’ENVIRONNEMENT ET LE CLIMAT

C’est sur de grandes superficies que nous cultivons nos oignons sous le label de qualité indépendant PlanetProof. Ce label est synonyme de culture durable, sachant que nous accordons une attention toute particulière à une utilisation intelligente du sol, de l’eau, de l’énergie, des méthodes de production et du climat.

ENRACINÉ DANS LA QUALITÉ

La pérennité va de pair avec la recherche de la qualité maximale. Également après la récolte. Wiskerke entend investir au cours des prochaines années dans de nouvelles machines de tri qui permettront de rendre le processus de tri plus efficace et de l’axer davantage sur la qualité.

PAYSAGE ÉNERGÉTIQUE AVEC PARC SOLAIRE

Cette année, nous allons poursuivre nos investissements. Le gouvernement néerlandais a autorisé une nouvelle et belle coopération avec nos voisins Lamb Weston/Meijer. Ensemble, nous travaillons au premier parc solaire régional multifonctionnel. Ce parc se composera de panneaux solaires installés sur 15 hectares et combinés à des bacs de rétention d’eau. Cela signifie que nous allons pouvoir produire une énergie totalement verte, mais aussi réutiliser l’eau provenant du processus de production des pommes de terre sur nos propres champs d’oignons pendant les périodes de sécheresse.

La capacité produite et économisée permet de devenir totalement neutre en carbone. Ce n’est pas pour rien que Wiskerke Onions a l’empreinte carbone la plus faible dans l’industrie de l’oignon et vise une empreinte carbone totalement négative. Ce parc solaire qui sera réalisé selon toute attente en été 2021 constitue une étape remarquable vers cet objectif. La combinaison d’un échange de chaleur résiduelle, de solutions Roof-Solar et de notre parc solaire assure une réduction annuelle des émissions de CO2 correspondant comparativement à 6 310 ménages.

ÉCONOMIES D’ÉNERGIE GRÂCE À LA CHALEUR RÉSIDUELLE

Nos processus métier sont énergivores. C’est pourquoi nous avons d’ores et déjà établi une solide coopération avec l'entreprise voisine Lamb Weston/Meijer. Lorsque les oignons quittent les champs pour arriver à l’entrepôt, nous travaillons intégralement avec la chaleur du programme d’échange de chaleur résiduelle. Nous réutilisons la chaleur résiduelle de cette entreprise de transformation de pommes de terre pour le processus de séchage de nos oignons et pour chauffer l’entreprise. Nous économisons ainsi plus de 1 000 tonnes d’équivalent CO2 par an. Ce qui correspond à 50 millions d’arbres!

Toujours un aperçu de l'origine

Pour garantir la qualité des oignons, Wiskerke Onions était le premier du secteur en 2014 à disposer d'un système numérique ingénieux, associé à une application. L'origine et l'historique de chaque lot d'oignons peuvent être recherchés en une seule action. Tout comme les numéros de conteneur individuels, le contenu, les marques, les groupes et les prix, les documents et les factures. Les informations de suivi fournissent également des informations sur les engrais utilisés ou les agents de protection des cultures. Il est même possible de voir une photo du produit quand il quitte les installations.

EN ROUTE VERS LE 100 % DURABLE

Pérenniser est une démarche commune. En accord avec la politique nationale, avec l’aide d’initiatives locales et en recherchant des économies d’envergure en collaboration avec d’autres entreprises. Les efforts que nous entreprenons dans le domaine énergétique, avec 2 600 m² de panneaux solaires, nous les transposons également dans le secteur du transport, par exemple. En utilisant le terminal de conteneurs à Vlissingen au lieu des installations portuaires de Rotterdam, nous économisons déjà plus de 10 000 kilomètres par an!